Rechercher
  • Michel Giovannetti

Les « 5 Blessures de l’Âme »

Dernière mise à jour : 4 août

Comment identifier celle qui nous fait souffrir et notre « masque » pour nous en protéger ?


On les dit au nombre de cinq


Le Rejet

  • Sa Peur : La panique d’être rejeté

  • Son Masque : Le Fuyant

L’Abandon

  • Sa Peur : La Solitude

  • Son Masque : Le Dépendant

L’Humiliation

  • Sa Peur : La Liberté

  • Son Masque : Le Masochiste

La Trahison

  • Sa Peur : La séparation et le reniement

  • Son Masque : Le Contrôlant

L’Injustice

  • Sa Peur : La Froideur

  • Son Masque : Le Rigide

Rejet, Abandon, Humiliation, Trahison, Injustice … Selon Lise Bourbeau, telles sont les cinq Blessures qui freinent, affectent et dirigent nos états émotionnels et nous empêchent d’être pleinement « nous-mêmes » et affectent nos relations.


Les Blessures, pour la plupart inconscientes, nous habitent depuis notre Enfance.


C’est en effet dans l’Enfance que ces Blessures se sont inscrites en nous, quand nous n’avions pas les outils psycho-affectifs pour limiter leur impact, d’autant qu’elles émanaient d’Adultes censés vouloir notre bien comme nos Parents en premier lieu.

Aussi, pour nous en protéger et survivre, nous avons, inconsciemment, mis en place et adopté des stratégies de défense qui continuent même à l’âge adulte à se mettre en place automatiquement chaque fois qu’un enjeu relationnel les réactive ou risque de les réactiver.


Ces protections se renforcent tant que nous n’en prenons pas conscience et elles finissent même par se confondre avec notre personnalité alors que ces défenses ne sont pas des traits de caractère « innés », mais des « Masques » que nous portons pour nous protéger.


Néanmoins ces Masques entravent notre liberté d’être Soi et d’évoluer en harmonie avec nos désirs et nos rêves.

Prendre conscience de sa Blessure et la reconnaître sont les premières étapes pour l’accepter et trouver nos réponses actualisées selon la réalité de notre Vie, de nos souffrances et de nos échecs pour parvenir à ne plus s'enfermer dans les mêmes limites.




17 vues0 commentaire